«

»

La maison du coteau

Provost (Joseph)

Roman, 1881 ; réédition, 2000, 306 pages ; édition établie, présentée et annotée par Jean Levasseur.

ISBN 2-921707-07-1

Résumé : Ce roman, paru en 1881, présente un cas unique dans la littérature québécoise du XIXe siècle, dans la mesure où il constitue une charge contre la religion catholique suivie par l’ensemble des Canadiens français de l’époque. Des mœurs et des comportements, occultés dans la littérature officielle et qui sont ceux des habitants comme de leur curé, se voient ainsi mis au jour, dans un but de dénonciation. L’expression littéraire de même se distingue des canons traditionnels et l’auteur puise à des références inhabituelles, citant par exemple La Satire Ménippée et Paul-Louis Courier. Né en 1847 à l’île Bouchard, dans le comté de Verchères, Joseph Provost se fit protestant et alla étudier en Suisse, où il devint pasteur. Il exerça son ministère aux États-Unis principalement, donna plusieurs conférences et participa à des journaux francophones protestants. Il mourut en 1918 à New Haven au Connecticut. Une introduction très développée, des notes nombreuses ainsi que plusieurs textes inédits de Provost replacent dans son contexte historique et littéraire cette œuvre des plus originales

Prix : 23 $ (CAN) – Taxe et frais de port inclus.